léonie pernet

électro pop alternatif / kill the dj / FR

image léonie pernet

Jeune fille énervée, Léonie secoue Paris depuis 2010 avec ses soirées queer “corps vs machine”. Elle enflamme la nuit à grands coups de techno sauvage et primitive. Batteuse pour Yuksek, clavier pour Raphael, Léonie a écumé les salles pour apprivoiser sa propre musique. Première partie de Benjamin Clémentine aux Transmusicales 2013, de Fauve ou de Gesaffelstein, la scène est pour elle un espace d’expérimentation et de création. Seule sur scène avec un piano, un synthé et une batterie, Léonie impressionne et accroche son public.Son premier ep Tale of us, est l’occasion de découvrir l’autre facette de Léonie. Celle d’un prodige, d’une musicienne instinctive et aventureuse qui compose des chansons sans format, sans couplet ni refrain.

site web