sam 05.09.20

soirée d’ouverture Vernissage Emilie Zoé

Dans le cadre du nouvel album collaboration et de leur tournée ciné-concert, la Case à Chocs accueille Emilie Zoé et Christian Gracia-Gaucher pour un évènement hybride mêlant cinéma et musique live.

Emilie Zoé et Christian Garcia-Gaucher présentent Pigeons : Soundtrack for the Birds on the Treetops Watching the Movie of our Lives, un album collaboratif composé initialement comme bande-son alternative au fascinant film du suédois Roy Andersson, choisi pour son rythme minutieux et ses teintes délavées. Produit par Louis Jucker et publié ce printemps par le label chaux-de-fonnier Hummus Records, ce disque est une foisonnante série de pop hits lo-fi et de field recordings intrigants. Il est joué sur scène dans sa version ciné-concert, en synchronisation avec la projection intégrale du film et avec la collaboration de Nicolas Pittet à la batterie. 11 chansons habillent la projection, soit autant de raisons de découvrir cette alliance magnétique.


Suivra Closet Disco Queen,  l’alliance entre Jona Nido, fondateur de Hummus Records et le batteur Luc Hess. Coilguns, leur premier groupe, sert d’impulsion aux deux mélomanes pour créer des pièces improvisées sur fond de rock psyché. Depuis la formation du groupe en 2014, le guitariste et le batteur ont vécu des épopées musicales aux États-Unis, en Russie, en Chine et en Europe. Deux ans de pause et un vaste tri de disques durs durant le confinement, donne naissance à un album patchwork rock nommé Drink The Minibar. Cet album “live” contient un nouveau titre ainsi que des pistes enregistrées lors de deux concerts mémorables : le premier à Krasnodar en Russie en 2016 et le deuxième à L’Aéronef de Lille en juin 2017. Un concert hommage aux tournées dantesques Closet Disco Queen en exclusivité pour l’ouverture de la Case à Chocs !


mer 16.09.20

a la ligne Lecture musicale

A mi-chemin entre lecture et chanson, l’adaptation scénique du premier roman de Joseph Ponthus, À la ligne, raconte l’histoire d’un intérimaire embauché dans les conserveries de poissons et les abattoirs bretons. Le protagoniste, qui inventorie jour après jour avec précision les gestes du travail linéaire et continu, voit ses rêves confisqués dans la répétition de rituels épuisants, la souffrance du corps et le travail ouvrier. Ce qui le sauve : une autre vie. Il connaît les poèmes d’Apollinaire, les chansons de Barbara, de Brel, et surtout de Charles Trenet.

Publié aux éditions de La Table Ronde et maintes fois primé à sa sortie en 2019 (Grand Prix RTL/Lire, Prix Régine Deforges, Prix Jean Amila-Meckert, Prix du Premier roman des lecteurs de la Ville de Paris), le roman de Ponthus se réinvente hors des pages de l’ouvrage grâce aux voix et guitares de Michel Cloup et de Pascal Bouaziz ainsi qu’à la batterie et aux machines de Julien Rufié. 

Cette adaptation musicale, signée par la Station Service, nous invite à questionner notre humanité, au travers de la mélodie et au-delà̀ du rythme mécanique imposé par le travail à la chaîne. Soutenant un texte sans ponctuation et oscillant entre rock et électro, la musique orchestre habilement le combat « humain contre homme-machine ». 


jeu 17.09.20

catastrophe folk, chanson

« Une comédie musicale sur la forêt, les smartphones et le temps qui passe ». C’est ainsi que le collectif français Catastrophe présente sa nouvelle création intitulée « GONG ! », enregistrée dans les bois mais qui sera bel et bien publiée en ville dès la rentrée, chez Tricatel. 
 
Né en 2016 sous l’impulsion de trois de ses membres, Catastrophe se compose aujourd’hui de six touche-à-tout qui se sont fixés pour principe de ne pas s’en fixer, justement. Que ce soit dans des cabarets, sur des toits, dans un studio radio ou encore entouré de 80 enfants, le groupe imagine, et c’est bien là son seul et unique fil rouge créatif.
 
Après « La nuit est encore jeune », disque fou et audacieux sorti en 2018 et précédé d’un livre du même nom, Catastrophe livre avec « GONG ! » un opéra pop coloré et plein de vie. Mais qu’on ne s’y méprenne, légèreté pour ces libres penseurs n’est pas frivolité : l’œuvre s’inscrit en adéquation avec son temps, un temps déconfiné, ultraconnecté et en prise avec une réelle crise écologique. Un musical kaléidoscopique où se rencontreraient Kendrick Lamar, Jacques Demy, Orelsan, Gilberto Gil, Brigitte Fontaine ou encore Arcade Fire autour d’une épineuse question : « Comment donc arrêter le temps ? ».
 
Réponse en septembre à la Case à Chocs !


sam 19.09.20

etheral ϟ Funeral Future Live, Gijensu, Repro

Une soirée électronique proposé par le collectif Etheral pour fêter la rentrée. Car une rentrée, ça se prépare, mais surtout ça se danse.  

ϟ LINE-UP ϟ

ϟ Repro / DJ Set [ Euromantic, Fast Forward ]

ϟ Funeral Future / Live [ Euromantic, Kulor ]

ϟ Gijensu / DJ Set [ RAW, Ismus ]

VJ
ϟ Heymes [ RAW ]

Pour éviter de faire la queue et être sûr de pouvoir rentrer nous vous recommandons vivement de prendre votre prélocation.

Un formulaire avec vos coordonées à remplir sera présenté lors de l’achat du billet.


  • Date : samedi 19 septembre 2020 Dès : 23:00 heures Fermeture : 06:00 heures
  • Tarif(s) : Prélocation : 20.- | Caisse : 25.-
  • Lieu : Case à Chocs
  • Âge minimum : 18 ans révolus
jeu 24.09.20

emilie blaser Sortie de résidence

Une sortie de résidence après les deux premières semaines de création du spectacle de La Distillerie Cie : Vingt ans de Passage ! La comédienne neuchâteloise Emilie Blaser, s’est vu attribuer un projet saisissant par Robert Bouvier : concevoir un spectacle sur-mesure pour la célébration de la vingtième année du Théâtre du Passage. Mais avant de découvrir cette production au Passage en mars 2021, l’équipe présentera en exclusivité à La Case à Chocs les premières lignes du texte et la musique qui ont germé suite aux premières semaines de résidence. 

Pour faire l’éloge d’un lieu, quoi de plus juste que de faire appel à sa mémoire ? En effet, les murs du Passage, dans lesquels cette création verra le jour seront à la fois le personnage principal et le décor unique de la pièce. Pour ce projet unique, Emilie Blaser s’entoure de deux talentueux artistes de la région : l’autrice Odile Cornuz et le musicien Raphaël Weber. 

Une occasion exceptionnelle de découvrir les étapes de travail d’un projet encore en création.  


Facebook Twitter Youtube Instagram